Sélectionner une page

J’ai un cadeau pour toi !

Commence à pretiquer avec moi dès aujourd’hui !

Je t’offre une séance complète d’intiation au yoga en 5 vidéos…

OBTIENS TA SÉANCE D’INITIATION AU YOGA… et reçois régulièrement mes pratiques !

J’ai un cadeau pour toi !

Commence à pretiquer avec moi dès aujourd’hui !

Je t’offre une séance complète d’intiation au yoga en 5 vidéos…

OBTIENS TA SÉANCE D’INITIATION AU YOGA… et reçois régulièrement mes pratiques !

J’ai un cadeau pour toi !

Commence à pretiquer avec moi dès aujourd’hui !

Je t’offre une séance complète d’intiation au yoga en 5 vidéos…

OBTIENS TA SÉANCE D’INITIATION AU YOGA… et reçois régulièrement mes pratiques !

Les kriyas sont des techniques yogiques de nettoyage pour purifier le corps et l’esprit en se débarrassant des toxines physiques et mentales.

Ils font partie du Hatha Yoga au même titre que les asanas, le pranayama et la méditation.

Ils favorisent la santé physique et la libre circulation des énergies.

Les kriyas sont regroupés en 6 catégories:

1. DHAUTI : nettoyages de l’estomac

2. VASTI : lavement du colon

3. NETI : nettoyages des narines

4. TRATAKA : purification des yeux

5. NAULI : brassage abdominal

6. KAPALABHATI : respiration détoxifiante

Mon tiercé gagnant du matin … Trois kriyas très agréables et faciles à intégrer dans son agenda entre le lever et le petit-déjeuner !

Je vous encourage à essayer les quelques kriyas que je pratique et que je vous détaille dans cet article. Ces pratiques m’ont été enseignées par ma professeure de yoga Shilpa Ghatalia.

Je parlerai brièvement d’autres kriyas que je ne pratique pas, pour votre information. Si vous étiez tenté par un ou plusieurs d’entre eux, je vous conseille de vous rapprochez d’un professeur qui les pratique (vous comprendrez en lisant l’article 😊).

1 –DHAUTI (nettoyages de l’estomac)

Il s’agit principalement de nettoyer l’estomac mais aussi l’œsophage et la bouche.

Personnellement, je pratique les dhautis suivants:

·       Agni Sara dhauti : contraction et relâchement des muscles abdominaux

Agni Sara se pratique estomac vide et de préférence vessie et intestins vides également.

Idéalement il faudrait le faire tous les matins. Au minimum, pensez à l’insérer dans votre pratique de postures.

Ce kriya peut se pratiquer assis dans n’importe quel tailleur, à genou ou debout.

Je préfère le pratiquer debout, penché vers l’avant, les pieds écartés de la largeur des hanches à peu près, les genoux légèrement pliés, les mains sur les cuisses pour détendre les épaules.

Je vous décrirai donc la pratique dans cette posture.

Ma pratique d’Agni Sara …

  • Commencez par faire quelques respiration profondes et longues.
  • Activez mula bandha à la fin d’une inspiration en engageant les muscles du plancher pelvien (si vous ne connaissez pas encore les bandhas, je vous recommande de lire mon article sur le sujet).
  • Personnellement, j’aime faire 1 cycle de kapalabhati à cette étape pour bien relâcher le ventre (pratique décrite plus bas dans cet article).
  • Expirez ensuite en vous penchant vers le bas pour aider à vider complètement vos poumons.
  • Puis activez uddiyana bandha en engageant le bas de l’abdomen autour et en-dessous du nombril (voir mon article sur les bandhas) et redressez vous un peu.
  • En restant poumons vides, respiration retenue, faites des mouvements vers l’avant et vers l’arrière avec le ventre. Autrement dit: sortez et rentrez votre ventre, respiration retenue.
  • Lorsque vous ne pouvez plus retenir votre respiration, relâchez uddiyana bandha, sortez le ventre, inspirez et redressez- vous.
  • Recommencez 2 fois (3 cycles).

Vous pouvez visualiser cette pratique en vidéo sur ma chaine Youtube.

Je parle de Nauli par abus de langage, mais c’est bien Agni Sara que je pratique dans cette vidéo.

Agni Sara est une préparation à la pratique de Nauli (pratique décrite plus bas dans cet article).

·       Jala dhauti

Tous les matins, buvez un verre d’eau chaude avec du citron (un demi pour un petit verre et un citron entier pour un grand verre).

Quelques recommandations:

  • N’utilisez pas de l’eau bouillante comme pour la préparation du thé car cela détruirait la vitamine C du citron. La température idéale est celle du corps (37°C).
  • J’utilise une paille pour ne pas fragiliser l’émail des dents (une paille en métal, afin ne pas rajouter une dose additionnelle de plastique dans ma poubelle de tri).
  • Rajoutez quelques zestes du citron en cure de quelques jours.

Selon la médecine ayurvédique (médecine traditionnelle indienne), boire un citron pressé dans de l’eau tiède purifierait l’œsophage et le système digestif en les débarrassant des impuretés.

·       Danta dhauti et Jihva dhauti

Les toxines sont évacuées de l’estomac pendant la nuit et se retrouvent dans la bouche et particulièrement sur la langue.

Danta dhauti, c’est le brossage et le frottage des dents et des gencives chaque matin… Avec de la terre selon la tradition…

Mais cela marche très bien avec une brosse à dent et du dentifrice 😊 donc on va dire que c’est un kriya que tout le monde le fait…

Jihva dhauti, c’est le lavage de la langue chaque matin avec un gratte-langue, une cuillère ou les doigts.

Je ne pratique pas Jihva dhauti mais je purifie ma bouche tous les matins avec un bain de bouche d’environ 10 minutes à l’huile de coco.

C’est une méthode agréable et douce inspirée des remèdes ayurvédiques ancestraux.

Pensez juste à ne pas cracher dans le lavabo ou l’évier car les canalisations se bouchent avec l’huile qui se re-solidifie (je parle d’expérience 😊)! Préférez le jardin ou la poubelle…

Voici également d’autres dhautis:

·       Vastra dhauti

Il s’agit d’avaler un chiffon de plusieurs mètres! Puis de le retirer pour faire ressortir les impuretés de l’estomac…

Je connais plusieurs amies professeures de yoga qui ont testé cette pratique.

C’est une expérience intense qu’il faut absolument pratiquer sous supervision.

·       Vamana dhauti

Une fois par semaine, il s’agit d’avaler 1 à 2 litres d’eau salée puis de se forcer à la vomir en touchant la racine de votre langue avec l’index et le majeur.

2 – VASTI (lavement du colon)

En yoga on dit que le colon est notre deuxième cerveau… donc on le bichonne!

Vasti c’est tout simplement un lavement…

Pour la petite histoire…
Le Vasti traditionnel se pratiquait une fois par mois en position accroupie dans l’eau jusqu’à la taille avec un petit tuyau dans l’anus… En contractant et dilatant le sphincter, on faisait remonter l’eau dans le colon puis on la gardait un peu et on la brassait en pratiquant uddiyana bandha, agni sara et nauli (pratiques décrites dans cet article).

Une autre pratique pour nettoyer le système digestif

Personnellement, je ne pratique pas Vasti, ni Vastra dhauti ou Vamana dhauti.

Je préfère opter pour une pratique moins régulière et moins intrusive pour nettoyer mon estomac et mon colon.

Deux fois par an lors des changements de saison au début du printemps et au début de l’automne, je fais une monodiète de pommes de 3 jours.
Je nettoie mon colon, mon foie et ma vésicule biliaire à la fin du deuxième jour en avalant un grand verre de sulfate de magnesium dans de l’eau.

Le but n’est pas de mincir mais de purifier l’organisme. C’est une cure detox qui régénère le système digestif et non pas un régime.

Vous pouvez remplacer les pommes par du raisin, du jus de légumes ou du riz complet. A vous de choisir!

Après ces 3 jours, je me sens purifiée et énergisée.
Puis j’enchaine avec un régime végétarien pendant 12 jours.

C’est une formule qui marche très bien pour moi donc je vous la partage, même si ce n’est pas une pratique yogique ou aryuvédique…

JE T’INVITE À T’INSCRIRE À MA CONFÉRENCE EN LIGNE OFFERTE !

Je te partage 4 conseils précieux pour mettre en place ta pratique quotidienne et rester motivé sur le long terme et je te donne les clés essentielles pour profiter des bienfait du yoga, afin de réellement transformer ta vie.

JE T’INVITE À T’INSCRIRE À MA CONFÉRENCE EN LIGNE OFFERTE !

Je te partage 4 conseils précieux pour mettre en place ta pratique quotidienne et rester motivé sur le long terme et je te donne les clés essentielles pour profiter des bienfait du yoga, afin de réellement transformer ta vie.

JE T’INVITE À T’INSCRIRE À MA CONFÉRENCE EN LIGNE OFFERTE !

Je te partage 4 conseils précieux pour mettre en place ta pratique quotidienne et rester motivé sur le long terme et je te donne les clés essentielles pour profiter des bienfait du yoga, afin de réellement transformer ta vie.

3 – NETI (nettoyages des narines)

JalaNeti: nettoyage du nez avec de l’eau

Il s’agit de faire couler de l’eau tiède et légèrement salée d’une narine à l’autre.

On peut le faire en utilisant un pot à Neti (que vous pouvez acquérir à partir de 5 Euros sur Internet).

Vous pouvez visualiser cette pratique en vidéo sur ma chaine Youtube.

Cette pratique combat les effets de la pollution et de la poussière et aide beaucoup pour prévenir les rhumes, sinusites et rhinites.

Je pratique JalaNeti tous les matins.

SutraNeti : nettoyage du nez avec un cordon

Il s’agit d’insérer un cordon en coton ou en caoutchouc dans une narine, de le ressortir par la bouche et de le bougez d’avant en arrière. Et de recommencer avec l’autre narine…

Ma professeur Shilpa Ghatalia m’a enseignée SutraNeti qui est une pratique plus intrusive que JalaNeti mais pas désagréable passées les premières appréhensions…

Je ne pratique pas SutraNeti car JalaNeti m’aide suffisamment à garder le nez dégagé. A vous de voir en fonction de vos besoins.

4 – TRATAKA (purification des yeux)

Trataka est une technique de purification des yeux. C’est l’art de fixer du regard en se concentrant:

  • Fixez la flamme d’une bougie à un mètre de distance environ, plutôt à hauteur des yeux (pas comme sur ma photo où je pratique la méditation sur un objet), sans cligner des yeux.
  • Et laissez couler les larmes si elles apparaissent.
  • Puis terminez l’exercice en fermant les yeux quelques minutes.

Vous pouvez pratiquer trataka avec n’importe quel objet qui vous inspire : une bougie, une fleur ou une plante, même sur une image ou une statue d’un être illuminé (Jesus, Bouddha, Moise …) si vous êtes croyant.

Vous pouvez également coupler cette pratique avec une médiation sur un objet comme je le décrit dans mon article “Techniques de méditation et 3 conseils pour pratiquer”. Dans ce cas:

  • Placez l’objet à peu près à un mètre devant vous au niveau des yeux.
  • Concentrez votre attention sur l’objet, détaillez-le, fixez-le afin de bien capturer l’image dans votre esprit. Laissez couler les larmes si elles apparaissent.
  • Puis fermez les yeux et essayez de le visualiser, de l’installer dans l’espace entre vos sourcils. Quand l’image pâlit, ouvrez les yeux et enregistrez la nouveau.

Je ne pratique pas trataka tous les jours comme recommandé mais au moins une à deux fois par mois en couplant cette pratique à la méditation sur un objet. A vous d’ajuster la fréquence de cette pratique en fonction de vos besoins.

5 – NAULI (brassage abdominal)

Nauli stimule les organes internes et fait circuler intensivement le prana (énergie vitale).

Agni Sara est une pratique préparatoire pour Nauli.

Ces 2 pratiques massent et tonifient les organes abdominaux, le cœur et les poumons. Elles améliorent la digestion, l’assimilation et l’élimination et purifient l’appareil digestif des toxines.

Il faut beaucoup de pratique et de travail avec les abdominaux pour réaliser Nauli correctement.

Personnellement, je le pratique mais je ne le maitrise pas encore.

Comme pour Agni Sara, ce kriya se pratique estomac, vessie et intestins vides, et idéalement tous les matins. Vous pouvez l’insérer dans votre pratique d’asanas également.

J’aime enchainer Kapalabhati, Uddiyana bandha et Agni Sara… Avant la pratique Nauli.

La pratique de Nauli
  • Tenez-vous debout, penché vers l’avant, les pieds écartés de la largeur des hanches à peu près, les genoux légèrement pliés, les mains sur les cuisses pour détendre les épaules.
  • Commencez par faire quelques respiration profondes et longues.
  • Activez mula bandha à la fin d’une inspiration en engageant les muscles du plancher pelvien (voir mon article sur les bandhas).
  • Expirez ensuite en vous penchant vers le bas pour aider à vider complètement vos poumons.
  • Puis activez uddiyana bandha en engageant le bas de l’abdomen autour et en-dessous du nombril (voir mon article sur les bandhas) et redressez vous un peu.
  • En restant poumons vides, respiration retenue:
  1. Retirez votre main droite du genou droit et maintenez la pression sur le genou gauche avec la main gauche. Cela isole le muscle de l’abdomen sur la gauche.
  2. Retirez ensuite votre main gauche du genou gauche et maintenez la pression sur le genou droit avec la main droite. Cela isole le muscle de l’abdomen sur la droite.
  3. Quand vous maitriserez les étapes 1 et 2, vous pourrez essayer d’isoler les muscles de l’abdomen au centre en retirant les 2 mains des genoux.
  4. Et enfin une fois l’étape 3 maîtrisée, vous pourrez pratiquer le brassage en isolant un côté puis l’autre et en tournant dans un sens puis dans l’autre…
  • Lorsque vous ne pouvez plus retenir votre respiration, relâchez uddiyana bandha, sortez le ventre, inspirez et redressez- vous.
  • Recommencez 2 fois (3 cycles).

6 –KAPALABHATI (respiration détoxifiante)

Kapalabhati est un exercice de respiration qui fait partie des kriyas et également du pranayama.

Comme pour Agni Sara et Nauli, ce kriya se pratique estomac, vessie et intestins vides, et idéalement tous les matins. Il peut s’insérer dans votre pratique d’asanas très facilement.

Il peut se pratiquer assis dans n’importe quel tailleur, à genou ou debout.

Enchainez 3 cycles de 10 à 30 respirations:

  • Forcez vos expirations en poussant votre nombril contre votre colonne.
  • Vos inspirations sont passives.
  • Seule le ventre est engagé, le reste du corps reste détendu. Ceci viendra avec la pratique… Lorsqu’on débute, on a tendance à engager le haut du corps, en particulier les épaules.
  • Rétablissez votre respiration profonde et longue entre les cycles.

J’aime pratiquer Kapalabhati debout, penché vers l’avant, les pieds écartés de la largeur des hanches à peu près, les genoux légèrement pliés, les mains sur les cuisses pour détendre les épaules.

Vous pouvez visualiser cette pratique en vidéo sur ma chaine Youtube.

Kapalabhati peut également se pratiquer dans certaines posture comme les torsions assises, les flexions avant, la chandelle sur les épaules… Cela permet de relâcher le ventre pour aller ensuite plus loin dans les postures.

Conclusion

Comme je vous le disais en introduction, les kriyas font partie du Hatha Yoga au même titre que les asanas, le pranayama et la méditation.

Ils vous permettront d’enrichir votre pratique du yoga et vous aideront sur vos tapis et dans votre quotidien.

Je vous conseille de les intégrer dans votre pratique quotidienne ou hebdomadaire même si vous débutez en yoga.

Et vous? Connaissiez-vous les Kriyas? Allez-vous essayer ces pratiques après avoir lu cet article? N’hésitez pas à laissez un message pour partager votre expérience ou poser vos questions!

NAMASTE.

LIRE D’AUTRES ARTICLES D’EMMANUELLE YAMYOGA

LIRE D’AUTRES ARTICLES D’EMMANUELLE YAMYOGA

LIRE D’AUTRES ARTICLES YAMYOGA

Je t’offre un diagnostic personnalisé pour mettre en place une pratique de yoga transformatrice dans ta vie !

Réserve dès maintenant ton appel de 30 minutes offert ! (Nous analyserons ta situation spécifique, je te donnerai des conseils personnalisés et je te proposerai mes formules d’accompagnement si tu en as besoin)

Je t’offre un diagnostic personnalisé pour mettre en place une pratique de yoga transformatrice dans ta vie !

Réserve dès maintenant ton appel de 30 minutes offert ! (Nous analyserons ta situation spécifique, je te donnerai des conseils personnalisés et je te proposerai mes formules d’accompagnement si tu en as besoin)

Je t’offre un diagnostic personnalisé pour mettre en place une pratique de yoga transformatrice dans ta vie !

Réserve dès maintenant ton appel de 30 minutes offert ! (Nous analyserons ta situation spécifique, je te donnerai des conseils personnalisés et je te proposerai mes formules d’accompagnement si tu en as besoin)

OÙ ME TROUVER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX ?

FACEBOOK / INSTAGRAM / YOUTUBE

OÙ ME TROUVER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX ?

FACEBOOK / INSTAGRAM / YOUTUBE

OÙ ME TROUVER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX ?

FACEBOOK / INSTAGRAM / YOUTUBE

Imprimer cet article